Retour à la page d'accueil
Personnages / Ennemis
Les portraits des principaux ennemis vus à travers la vision originale de Edmond Hamilton et leur adaptation animée, accompagnés d'illustrations sonores tirées du dessin animé et de textes extraits de l'oeuvre originale.

L'Empereur de l'Espace (The Space Emperor)

Une étrange silhouette noire se tenait maintenant avec eux à l'intérieur de la cabine. La porte que Curt épiait n'avait pas été ouverte. C'était comme si ce sombre visiteur était venu silencieusement à travers les murs. L'Empereur de l'Espace ! Le mystérieux personnage qui transformait Jupiter en un enfer planétaire ! Curt savait qu'il levait les yeux sur son sinistre ennemi. L'Empereur de l'Espace était enveloppé dans un costume noir grotesque et portait un casque d'un matériau minéral flexible. Le casque avait de petits orifices à l'intérieur desquels les yeux ne pouvaient être vus. Sa véritable apparence était parfaitement dissimulée par ce costume emmitouflant. Il était même impossible de dire s'il s'agissait d'un Terrien ou d'un Jovien.

                                            Edmond Hamilton, Captain Future and the Space Emperor (1940)


Il s'agit du premier ennemi rencontré par le Capitaine Flam au sein du volume initial de la série, auquel le titre fait justement référence : Captain Future and the Space Emperor (L'Empereur de l'Espace). Pour la petite histoire, ce roman avait été intitulé initialement "Horror on Jupiter" par Edmond Hamilton, mais les éditeurs en décidèrent autrement ! Ce démoniaque et mégalomane personnage préfigure le type d'adversaires que le Capitaine Flam sera amené à affronter au cours de ses aventures. Capable de se dématérialiser à volonté et maître d'une arme redoutable permettant la rétrogradation de l'espèce humaine, l'Empereur de l'Espace envisage de conquérir la Terre en se faisant passer pour le héros légendaire du peuple de Jupiter (Mégara dans le dessin animé) qu'il appelle à combattre à ses côtés.


L'Empereur de l'Espace
et le peuple de Jupiter
 (The Space Emperor) 
dessin original "pulp"

Empereur de l'Espace
dans le dessin animé
Ecouter : MP3
L'Empereur de l'Espace piège le Capitaine Flam
(extrait du dessin animé)
Lire :
Le texte original
(extrait du roman)
Pour télécharger : clic droit + Enregistrer la cible sous...
Pour écouter cet extrait sonore vous devez posséder un lecteur MP3 de type Winamp.

Professeur Zaro (Doctor Zarro)
et ses complices : Rogui (Roj) et Karaku (Kallak)

L'homme à l'écran était un individu à l'allure extraordinaire. Il ressemblait à un Terrien. Néanmoins, sa haute stature, décharnée et habillée de noir, son énorme crâne et le renflement de son front, ainsi que ses yeux noirs qui brûlaient de façon hypnotique, lui donnaient l'indéfinissable mais saisissante aura d'un surhomme.

                                                                    Edmond Hamilton, Calling Captain Future (1940)


C'est l'ennemi du second roman Calling Captain Future (La planète noire). Le professeur Zaro, aux allures de prophète de l'apocalypse, s'est rendu maître des ondes télévisées et ce faisant, annonce à la Terre entière sa prochaine destruction, provoquée par l'impact imminent d'une gigantesque étoile noire (dans le dessin animée, il s'agit d'une planète). Il prétend pouvoir empêcher cette catastrophe si on lui donne le pouvoir absolu sur le Système Solaire. A chacune de ses interventions à la télévision, Zaro pousse les populations, de plus en plus paniquées à mesure que l'astre se rapproche, à renverser le gouvernement en sa faveur. Il a aussi sous ses ordres une obscure milice surnommée "The Legion of Doom". Le Capitaine Flam découvrira que les membres de ce sombre groupuscule sont originaires de Styx, un satellite de Pluton (traduit par Siki dans le dessin animé "La planète noire" et Bettons dans "Silence, on tourne!": voir la rubrique Lieux/Satellites) dont les habitants, les Stygiens (Targans/Stasians dans le DA) ont fait de l'illusion leur arme d'autodéfense. Zaro est aussi accompagné de deux malfrats : Roj (Rogui) et Kallak (Karaku), tous deux échappés de la prison spatiale de Cerberus (Kelaburs), une planète voisine de Styx.


Professeur Zaro années 40
 (Doctor Zarro) 
dessin original "pulp"

Professeur Zaro
dans le dessin animé
Ecouter : MP3
Zaro, le maître des ondes
(extrait du dessin animé)
Lire :
Le texte original
(extrait du roman)
Pour télécharger : clic droit + Enregistrer la cible sous...
Pour écouter cet extrait sonore vous devez posséder un lecteur MP3 de type Winamp.

Wrackar (The Wrecker)

L'homme qui s'assit devant le puissant transmetteur télévisuel dans cette petite pièce cubique, aurait pu être un Terrien. Ou un Martien, ou un Jovien, ou natif de n'importe quelle autre planète. Il était impossible de dire laquelle. Car tout son corps était dissimulé par une combinaison spatiale noire. Même la vitre de son casque avait été peinte en noir, à l'exception de deux orifices pour les yeux. L'homme à l'intérieur pouvait voir mais ne pouvait être vu. Il atteignit le panneau de contrôle du grand téléviseur et se régla sur une fréquence d'onde secrète. Les générateurs émirent comme de furieux gémissements. Puis, il parla dans le microphone derrière le visio-écran. "Wrecker appelle Vaisseau Numéro un."

                                                             Edmond Hamilton, Captain Future's Challenge (1940)


Wrecker (qui signifie littéralement "Destructeur", traduit par Wrackar dans le dessin animé), ennemi du troisième opus Captain Future's Challenge (Les cinq mines de gravium), mettra gravement en péril l'avenir de l'humanité en tâchant de s'attribuer le monopole du gravium (minerai qui, selon E.Hamilton, fut découvert sur Mercure en 1971 par l'explorateur Mark Carew et qui permit aux terriens la conquête spatiale grâce à ses facultés de contrôle de l'apesanteur). Pour parvenir à ses fins, celui-ci inventera aussi un appareil qui transfère la pensée, permettant ainsi à un peuple d'hommes aquatiques originaires de Neptune (Bama dans le dessin animé) de s'infiltrer dans la population humaine.


 Wrackar années 40
 (The Wrecker) 
dessin original "pulp"

Wrackar
dans le dessin animé
Ecouter : MP3
Wrackar menace le président Cashew
(extrait du dessin animé)
Pour télécharger : clic droit + Enregistrer la cible sous...
Pour écouter cet extrait sonore vous devez posséder un lecteur MP3 de type Winamp.

L'Empereur de l'Immortalité (The Life-lord)
L'un des deux hommes dans la pièce s'assit à un bureau chromé. Son visage et sa forme entière étaient efficacement dissimulés par une brillante lumière bleue qui émanait d'un petit mécanisme vrombissant à sa ceinture. Sa voix âpre s'éleva du nuage rutilant qui l'enveloppait. "Sont-ce les pourvoyeurs?" demanda-t-il brusquement.
"Oui, leurs vaisseaux atterrissent en ce moment" répondit l'autre homme en regardant par la fenêtre. "Ils sont exactement à l'heure." Le second homme était un Mercurien, un de ces natifs à la peau de fauve qui ressemblaient à des chats. Avec une légèreté féline, il se retourna, ses yeux jaunes étincelant. "Les voici qui arrivent, Life-lord" dit-il avidement.
Habillé de son "aura" bleue occultant, l'homme qu'il appela Life-lord ne fit aucune réponse.
Il attendait assis dans un silence troublant.


                                                        Edmond Hamilton, The Triumph of Captain Future (1940)



Cette fois-ci, le Capitaine Flam doit lutter contre un fléau propageant la ruine et la mort à travers tout le Système Solaire. En effet, dans la nouvelle The Triumph of Captain Future (La source de l'immortalité), une organisation mafieuse se faisant appeler "Lifewater Syndicate " (Syndicat des pourvoyeurs d'immortalité) dirigée par le mystérieux Life-lord (Empereur de l'Immortalité) répand un élixir de vie permettant de recouvrer promptement sa jeunesse. Malheureusement, ce filtre de jouvence au prix exorbitant s'avère aussi efficace que mortel pour quiconque n'en reprend pas régulièrement. De plus, grâce à un réseau de dealers interplanétaires, cette addiction prend rapidement des proportions ravageuses et remonter la filière se révèle bien difficile pour le Capitaine Flam, l'ennemi ayant en permanence une longueur d'avance. Ainsi, tour à tour, l'Empereur de l'Immortalité fera prisonnier Grag, Johann (pour elle, c'est une simple question d'habitude) puis Mala... Il faudra en définitive au Capitaine Flam toute la sagacité d'un Hercule Poirot pour démasquer l'instigateur de cette funeste machination (d'ailleurs, le dénouement est digne d'un roman d'Agatha Christie).


 L'Empereur de l'Immortalité
années 40
 (The Life-lord) 
dessin original "pulp"

Empereur de l'Immortalité
dans le dessin animé
Lire :
Le texte original
(extrait du roman)
Pour télécharger : clic droit + Enregistrer la cible sous...
Pour écouter cet extrait sonore vous devez posséder un lecteur MP3 de type Winamp.

Kahlon, "Magicien de la Galaxie" (Ul Quorn, "Magicien de Mars")
et ses complices : Saturna (N'rala), Grandes Oreilles (The Hearer) et l'Homme Caméléon
(Chameleon Man)

Ul Quorn était un homme svelte. Il avait les poignets et les chevilles très fins et le physique sans âge d'un Vénusien. Mais il avait également la peau rouge et blême et le grand front des Martiens, des yeux noirs et intelligents et les cheveux bruns et brillants d'un Terrien. De tels êtres hybrides interplanétaires n'étaient pas rares en ces temps de colonisation débridée. Mais la ségrégation en avait fait des personnages malfaisants.

                                   Edmond Hamilton, Captain Future and the Seven Space Stones (1941)


Parmi les plus grands criminels que devra combattre le Capitaine Flam, figure le fils de l'assassin de ses parents et certainement son pire ennemi : Ul Quorn (Kahlon dans le dessin animé) dont l'intelligence n'a d'égale que sa cruauté. Flam et Kahlon se retrouvent dans trois romans : Captain Future and the Seven Space Stones (Le secret des Sept Pierres),
The Magician of Mars (L'univers parallèle) et The Solar Invasion (écrit par Manly Wade Wellman, non adapté à la télévision).

Ul Quorn était l'un des plus grands scientifiques du Système Solaire. Moitié Terrien par son père Victor Corvo (Victor Quorn dans le dessin animé), un quart Vénusien et un quart Martien ("Quorn" est en réalité le nom martien de sa mère, mais réatribué à son père dans le dessin animé !), il tenait un poste à hautes responsabilités à l'Institut des Sciences Interplanétaires jusqu'au jour où l'on découvrit les atroces expériences qu'il y menait. Celles-ci le conduisirent droit en prison et firent de lui un paria dans la communauté scientifique. "Magicien de Mars" était son nom de scène au Cirque Interplanétaire quand il faisait passer pour des illusions de magie les secrets scientifiques des anciennes dynasties de Mars disparues bien avant que les Terriens ne voyagent dans l'espace.

Dans le dessin animé "Le secret des sept pierres", la planète Mars est remplacée par la planète Alvéola (voir la sous-rubrique "Mars" du chapitre Lieux/Planètes). Du coup, Kahlon n'est plus appelé "Magicien de Mars" mais "Magicien de la Galaxie" et n'a pas, comme dans le roman, la peau rouge caractéristique des habitants de Mars.


Kahlon années 40
 
(Ul Quorn) 
dessin original "pulp"

Kahlon
dans le dessin animé
Ecouter : MP3
Kahlon s'est évadé !
(extrait du dessin animé)
Lire :
Le texte original
(extrait du roman)
Pour télécharger : clic droit + Enregistrer la cible sous...
Pour écouter cet extrait sonore vous devez posséder un lecteur MP3 de type Winamp.

Dans la nouvelle Captain Future and the Seven Space Stones, Ul Quorn est accompagné de trois complices. En plus de sa fidèle N'rala (Saturna dans le dessin animé), une Martienne à la peau rouge comme lui, "les yeux sombres et la beauté d'un chat sauvage" (également présente dans The Magician of Mars et The Solar Invasion), on trouve The Hearer (Grandes Oreilles) un Neptunien dont les oreilles agrandies et rendues super sensibles suite à un traitement chirurgical lui permettent d'entendre une feuille qui tombe à plusieurs kilomètres de distance et Chameleon Man (l'Homme Caméléon) un grand Saturnien efflanqué, bleu de peau, qui possède la faculté de modifier la pigmentation de sa peau instantanément. Dans ce roman, ce machiavélique personnage est également appuyé par une secte fanatique martienne, une organisation secrète se faisant appeler "Le Haut Conseil des Fils des Deux Lunes" (rebaptisée "La Congrégation Secrète d'Alvéola" dans le dessin animé) à qui il promet de restaurer l'ancienne gloire de Mars en faisant prévaloir ses ascendances martiennes.



Saturna années 40
 
(N'rala) 
dessin original "pulp"

Saturna
dans le dessin animé

Grandes Oreilles
(The Hearer)



l'Homme Caméléon
(Chameleon Man)



Jakal (Zikal)

Un grand Katainien à l'allure énergique vint à sa rencontre à grandes enjambées, impressionnant dans sa grande tunique dorée qui laissaient ses membres à nu. Ses cheveux noirs coupés de prés encadraient un visage massif et sévère dont les yeux noirs étaient impatients et déterminés. "Alors Quirius?" claqua-t-il. "Ton rapport! Darmur n'a toujours pas trouvé de nouveaux gisements d'uranium, n'est-ce-pas?"

                                                                  Edmond Hamilton, The Lost World of Time (1941)


Dans l'aventure The Lost World of Time (Départ pour le passé) au cours de laquelle le Capitaine Flam se retrouve 100 millions d'années en arrière pour aider les habitants de Katain (Katan), la dixième planète du Système Solaire condamnée à disparaître, il affronte un Katainien belliciste répondant au nom de Zikal (Général Jakal dans le dessin animé). Ce dernier projète d'anéantir la totalité des habitants de Mars (à l'aide d'un gaz mortel) pour y installer la population de Katain à la place. Ses desseins véritables sont de régner ensuite en dictateur sur "la Nouvelle Katain", une fois qu'il aura été acclamé comme le sauveur de son peuple. Pour y parvenir, Zikal fera tout pour contrecarrer les plans du scientifique Darmur (Darmor) qui, quant à lui, soutenu par le Capitaine Flam et son équipe, propose une solution pacifique : transporter la population vers le Système Solaire de Sirius en aménageant Yugra, le satellite naturel de Katain, en un gigantesque vaisseau spatial. Dans le roman Zikal est finalement tué par Mala en représailles de la mort de Ahla (Atana), une jeune fille primitive de la Terre dont il était tombé amoureux et qui fut assassinée par Quirius, un espion à la solde de Zikal. Voir à ce sujet le texte original de l'extrait n°10 "Réconfort" sous la rubrique Image et sons.


Jakal années 40
 (Zikal) 
dessin original "pulp"

Jakal
dans le dessin animé


Ecouter
: MP3
Roi de la Nouvelle
Katan

(extrait du dessin animé)

Pour télécharger : clic droit + Enregistrer la cible sous...

Lire :
Le texte original

(extrait du roman)

Le dessin animé a considérablement simplifié et raccourci l'oeuvre originale. Parmi les principales différences, ne figure pas la scène du meurtre de Atana (remplacée par la scène de la "chauve-souris robot") ni celle de la vengeance de Mala. Un personnage manque également à l'appel : Lureen, la fille de Darmor (et soeur de Julius /Juhlun) qui aurait eu dans cette affaire, toutes les raisons de rendre Johann jalouse !!

Atana (Ahla) années 40

Darmor (Darmur) années 40



Molemos (Moremos)

Moremos, en jetant un regard plein de haine vers Curt Newton, siffla: "Nous devrions régler leur compte à ces maudits Futuremen, ici et maintenant. Je dis: débarassons nous d'eux pour de bon. Tous, à l'exception de la fille." Captain Future s'emportait rarement, mais le sous-entendu fielleux dans les derniers mots du Vénusien et la pâleur soudaine sur le visage de Joan Randall le firent rougir de rage. Sa voix était grave et posée, mais ses yeux gris étaient ardents tandis qu'il promit au meurtrier vénusien: "Moremos, quand le temps viendra, tu paieras de ta vie cette allusion."
                                                                   Edmond Hamilton, The Face of The Deep (1943)


Incontestablement l'adversaire n°1 du Capitaine Flam dans le "roman-catastrophe" The Face of the Deep (La révolte des prisonniers). Moremos (Molemos) fait partie des révoltés du Vulcan (Balcan), un vaisseau cargo qui convoyait les pires criminels du Système Solaire vers la prison spatiale de Cerberus (Kelaburs). Bandit de la pire engeance, celui-ci est un tueur sanguinaire et cruel, un psychopathe qui massacre pour le simple plaisir et qui voue une haine sans borne envers notre héros interplanétaire.
En dépit de la présence à son bord du Capitaine Flam et de son équipe, le vaisseau transportant les prisonniers va connaître une sanglante mutinerie qui le conduira à s'écraser sur une planète inconnue, vouée à une toute prochaine destruction. A contrario du charismatique Kim Ivan, le chef des mutins qui n'hésitera pas à collaborer avec le Capitaine Flam, Moremos sera une menace permanente (en particulier pour Johann, seule femme parmi les rescapés). Dans le roman, le Capitaine Flam perd son sang froid et manque de le tuer de ses propres mains dès que celui-ci s'avise de toucher un cheveu de sa bien-aimée. Moremos finira par se tuer lui-même en essayant de faire fonctionner à l'insu de tous l'engin construit par le Capitaine Flam pour s'enfuir de cette planète.

Signalons une fantaisie de la part de IDDH puisque Moremos est appelé "Boss Morenos" au tout début de l'histoire puis "Molemos" pendant tout le reste du dessin animé.


Molemos années 40
 (Moremos) 
dessin original "pulp"

Molemos
dans le dessin animé
Ecouter : MP3
Molemos s'énerve
(extrait du dessin animé)
Lire :
Le texte original
(extrait du roman)
Pour télécharger : clic droit + Enregistrer la cible sous...
Pour écouter cet extrait sonore vous devez posséder un lecteur MP3 de type Winamp.